New economy and old management habits

new-economy-620x380Is the leading start-ups management model not cutting it anymore ? Let’s face it, I’ve never really be part of those who have praised these types of management models, which often is more a myth than reality. Business model and management are two different things. So if start-ups can now teach companies new things about business models and customer focus, this is not really the same story for management. But when the business reaches out, what is left?

Lire la suite

Nouvelle économie et vieilles recettes de management ?

new-economy-620x380 Le vent est-il en train de tourner pour le fameux modèle de management des start-ups tant acclamé ? Disons le tout net, je n’ai pas vraiment été de ceux qui ont encensé ces types de modèles de management, qui bien souvent tiennent plus du mythe que de la réalité. Business model et management sont deux choses différentes. Donc si les start ups ont des choses à apporter côté business model et focus client, cela n’est pas vraiment la même chose côté management. Mais quand le business se tend, que reste-il ?

Lire la suite

Social engagement : from internal to external

self-organizationThis post is part of a longer article published in a white paper (in french) dedicated to collaborative enterprise trends and sponsored by box. I don’t publish here the definition of collaboration and state of collaboration inside enteprise which was the beginning of the article.

Lire la suite

Social, connection, un état d’esprit individuel avant tout

la-supercherie-d-icareIl y a bien longtemps que je ne vous avais pas parlé d’un livre de chez mon éditeur Diateino (c’est chez eux que j’ai publié 101 questions sur les réseaux sociaux d’entreprise), mais là c’est la rentrée littéraire, donc après le livre de la semaine dernière, en voici un nouveau. Il s’agit du dernier ouvrage en français du célèbre Seth Godin, La supercherie d’Icare. Dominique la boss de Diateino est une grande fan, moi moins pour être honnête, mais comme elle me connait bien, elle a supposé à juste titre que celui-ci ne me laisserait pas indifférent. Et comme souvent elle avait raison. En substance, la patronne de Burberry, Angela Ahrendts se demande comment les entreprises qui ne deviennent pas sociale vont pouvoir survivre, Seth Godin se pose la même question pour l’individu. Si vous ne changez pour devenir plus sociale, vous êtes mort.

Lire la suite

Social business et désengagement

desengamentLe social business est indissociable de l’engagement des collaborateurs. Or, les enquêtes montrent que 70 % des salariés sont totalement désengagés de leur entreprise et viennent donc plus ou moins « pointer » au bureau. Ces résultats ne peuvent être ignorés. Sans engagement, aucune chance que le collaboratif fonctionne.

Sinon, la forme la plus visible de ce désengagement est la multiplication d’absence (même de courte durée) et la montée en nombre de troubles psychosociaux, avec notamment une baisse compréhensible de l’efficacité collective. Précisons bien sûr que ce désengagement concerne toutes les classes d’âge et niveaux hiérarchiques. Cela commence avec un problème dès l’intégration pour les « nouveaux », mais aussi le management intermédiaire qui se voit réduit à une simple courroie de transmission, sans aucune marge de manoeuvre. Mais voyons plus avant les causes organisationnelles et managériales du désengagement (même s’il y en a de nombreuses autres extérieures à l’entreprise elle-même), en dehors de la questions des relations sociales qui sont un sujet à part entière à ne pas négliger, mais qui n’est pas le sujet de cet article.

Lire la suite