Management de l’intelligence économique

L’enjeu des actions d’intelligence économique n’est pas d’implémenter un outil IE  »ex-nihilo » mais bien de placer le capital humain au cœur d’une stratégie d’ensemble, de mettre en place un management de l’intelligence économique. Les projets d’intelligence économique (IE) sont trop souvent appréhendés sous un angle purement technique (outil de veille ou de gestion des connaissances…). Cette focalisation peut constituer un point de vulnérabilité de la démarche dès lors que les enjeux humains et organisationnels sont passés au second plan. L’enjeu des actions d’intelligence économique n’est pas d’implémenter un outil IE  »ex-nihilo » mais bien de placer le capital humain au cœur d’une stratégie d’ensemble, de mettre en place un management de l’intelligence économique.


1 Parce que l’IE s’appuie sur le partage de l’information, le travail en réseau et la transversalité, elle bouleverse les structures hiérarchiques et replace l’homme au centre des organisations
La réussite d’un projet d’intelligence économique passe par la mobilisation de plusieurs expertises au-delà des compétences techniques. Elle nécessite une approche intégrée dont la conduite du changement constitue une des composantes essentielles.


2 Au-delà des techniques, l’IE insuffle un état d’esprit qui appelle une nouvelle culture managériale
Manager demain ce sera moins créer des règles, et les faire expliquer, mais davantage créer des circonstances pour que l’intelligence individuelle puisse s’exprimer, stimuler les intelligences individuelles, pour produire du sens et de « l’intelligence collective » et permettre à chacun d’atteindre ses objectifs.


3 Intelligence Economique, management des connaissances et organisation apprenante se rejoignent dans l’entreprise 2.0
Intégrer l’IE dans les pratiques de chacun, c’est aussi faire le premier pas vers une nouvelle forme d’organisation compétitive l’entreprise 2.0, qui tire pleinement parti des formidables opportunités de développement offertes par l’économie de la connaissance, dans laquelle nous sommes désormais entrés.