Les réseaux sociaux ne casseront pas les silos

2011 nous amène son lot de prophéties sur l’Entreprise 2.0 et son substrat principal : les réseaux sociaux d’entreprise (RSE). Ces derniers vont-ils enfin, comme on l’entend souvent, casser les silos qui asphyxient l’entreprise, brident les initiatives, plombent la productivité, et même sapent le bonheur de employés ? Certains vont même jusqu’à pronostiquer que, faute de dépasser ce barrage organisationnel, les RSE seraient condamnés au déclin.

Et pourtant, si l’on regarde en détail notre société, on remarque qu’elle a évolué vers une spécialisation croissante. Pour s’en convaincre, prenons les parcours des étudiants. Ils s’orientent de plus en plus tôt afin de devenir des professionnels patentés au sein de métiers bien segmentés : ingénieur dans l’aéronautique, médecin spécialiste, etc.

Les silos sont bien là, ancrés dans notre culture et dans notre manière d’aborder la performance par la spécialisation et la taylorisation de l’intégralité de la société. Les mêmes qui veulent casser les silos sont les premiers à réclamer LE spécialiste dans un hôpital. Alors pourquoi l’espèrent-ils dans le monde de l’entreprise ? La réponse sur Collaboratif-info

1 réflexion sur « Les réseaux sociaux ne casseront pas les silos »

  1. Ping : Tweets that mention Blog d'Anthony Poncier » Blog Archive » Les réseaux sociaux ne casseront pas les silos -- Topsy.com

Les commentaires sont fermés.