Du collaborateur 2.0 à l’entreprise 2.0

Lors de ma critique du précédent livre de Christophe Deschamps, le concept de TIICC (temps, identité numérique, information, capital social, compétences personnelles) et de Personnal Knowledge Management avait retenu mon attention. Pour développer ces points Christophe c’est entouré de deux autres auteurs : Xavier Delengaigne et Pierre Mongin pour rédiger à 6 mains Organisez vos données personnelles.

Cet ouvrage va vous permettre de répondre aux questions qui se posent à tous les travailleurs de l’information :

  • surinformation
  • fragmentation du savoir
  • incertitude
  • changement rapide
  • dilemmes complexes
  • compétitivité

Véritable boîte à outils, ce livre répond à ces différents défis, car une entreprise 2.0, c’est avant tout un changement culturel et pas d’entreprise 2.0 sans collaborateur 2.0

Dans le cadre du PKM, cet ouvrage à l’ambition de vous permettre de :

  • Collecter les données
  • Organiser l’information
  • Evaluer l’information
  • Présenter l’information
  • Collaborer autour de l’information
  • Sécuriser l’information

Bref comme l’expliquait Peter Drucker, inventeur du terme de travailleur de l’information :

Manager la connaissance, signifie ce manager soi même

Je ne vais pas revenir ici sur tous les outils et conseils de l’ouvrage, mais plutôt synthétiser deux concepts, en lien avec la ligne éditoriale de ce blog, à savoir gérer son identité numérique.

Cette dernière se construit autour de vos interactions sur le web :

  • publication de contenu
  • partage de contenu
  • publication d’avis
  • achat en ligne
  • jeux en ligne

Si dans ce cadre votre identité numérique semble déclarative, votre e-reputation repose quant à elle sur une évaluation par des tiers. Ce n’est pas uniquement ce que vous communiquez, mais aussi ce qu’on dit de vous.

Il s’agit donc de surveillez votre présence en ligne à travers les moteurs de recherche et certains site, mais aussi et surtout produire du contenu et choisir vos supports d’intervention sur le web.

Dernier point qui a attiré mon attention et que je souhaite souligner, c’est comment collaborer dans l’entreprise au niveau de l’information, comme le dit ce proverbe japonais

la bougie ne perd rien de sa lumière en la communiquant à une autre bougie

En fait cela peut se résumer à deux questions :

  1. Quelle est l’information que je dois apporter aux personnes avec lesquels je travaille (sous quelle forme et délais)
  2. Quelle est l’information dont j’ai besoin et qui peut me la donner (sous quelle forme et délais)

Cela à l’air tout bête, mais ces deux questions remettent en cause des dogmes de l’entreprise, à savoir les silos et éventuellement la hiérarchie. Questions et réponses simples, mais une mise en pratique plus complexe.

En résumé cet ouvrage est avant tout une boîte à outils où piocher selon ses besoins afin de mieux s’organiser et préparer la mise en place d’une organisation apprenante dans un premier temps et sans doute collaborative dans un second.

  • http://coachmanager.over-blog.com MSébastien

    Merci de nous livrer ce billet sur les fondamentaux à appliquer pour mieux réussir ce changement nécessaire.
    D’un point de vue pratique : Pour organiser au mieux sa pensée, ses outils collaboratifs et la cohésion d’équipe autour de projet, un nouvel outil gratuit 2.0, un web book rich learning permet de réaliser cela jogtheweb.
    Je vous invite à le découvrir : Talent d’aujourd’hui – Star de demain ?
    http://0z.fr/Y0vtt

    Merci d’avance

  • http://www.outilsfroisd.net Christophe Deschamps

    Merci pour cet article sur notre livre. Il est vrai que nous considérons avec mes coauteurs que parler d’entreprise 2.0 sans penser à faire évoluer les compétences des collaborateurs est un non-sens. D’où ce livre qui leur est directement adressé car, comme le dit Peter Drucker (écrire cette phrase au passé serait oublier l’étonnante actualité de sa réflexion quant aux thématiques « 2.0″) : « la capacité de survie des organisations va dépendre de l’avantage comparatif que donnera la productivité de leurs travailleurs du savoir ».
    Je précise aussi que c’est Xavier Delengaigne et Pierre Mongin qui ont eu l’initiative de cet ouvrage et m’ont proposé de les rejoindre dans l’aventure.

  • Pingback: C’est décidé, à la rentrée je serai un collaborateur 2.0 ! « InfGov's Blog | Claude Super