Entreprise 2.0 : la génération Y n’a pas encore enterré la génération X

genx

Dans un article la semaine dernière, j’abordais la question de la génération Y au sein de l’entreprise. Habitués à travailler en réseau, adeptes des médias sociaux, pour beaucoup la génération Y est celle qui va permettre à l’entreprise 2.0 de prendre son essor. Pourtant quand je regarde l’âge des principaux « évangélistes » de l’entreprise 2.0 ou les promoteurs du travail collaboratif et de l’usage des médias sociaux que je rencontre en entreprise, ce  sont majoritairement des X. Alors, la génération Y est-elle le messie du 2.0 tant attendu ? Pas sûr. Une étude de l’institut Forrester montre que c’est la génération X qui pousse pour l’adoption de ces usages et technologies attenantes. Readwritenterprise revient sur cette question. Il faut reconnaître qu’au regard de son âge la génération Y n’a pas encore assez de poids et d’influence dans les entreprises pour pouvoir obtenir des changements (ce qui changera avec le temps). Même si au-delà du monde de l’entreprise, Forrester remarque que pour Facebook, c’est encore la génération X qui augmente le plus dans ce réseau social.

Un des arguments favoris parmi ceux qui parlent de l’écart entre les baby boomers, la génération X et la génération Y, est que la génération Y est plus habile avec la technologie. Selon les résultats de l’enquête Forrester, ce n’est tout simplement pas aussi simple. Il faut d’ailleurs rappeler que l’expérience de la CIA montre que contrairement à ce qu’on aurait pu croire, les agents les plus anciens ont rapidement adopté la plateforme collaborative interne, ayant une forte expérience d’adaptabilité.

Les collaborateurs de la génération X contribuent tout autant que leurs homologues Y aux médias sociaux (réseau, forum, blog ,wiki) de l’entreprise. Mais au delà de la contribution, c’est elle qui majoritairement essaye d’obtenir de l’entreprise l’installation de ces technologies collaboratives.

D’ailleurs l’enquête Ipsos Steelcase dont je parlais , montre que la génération X est perçue comme une génération «pivot» et on lui reconnait une influence positive au sein de l’entreprise, qui fait le pont avec la génération Y.  Toujours dans cette enquête IPSOS, la génération Y affirme apprendre le plus de la génération X que de toute autre génération.

On pourra noter par ailleurs, que les principales promoteurs du concept de génération Y, sont le plus souvent des X. Alors place aux jeunes ? 😉