Entreprise 2.0 : le travail collaboratif chez Cisco (1/3)

collaboration Je parle souvent de Cisco sur ce blog comme représentative de la réalisation de l’Entreprise 2.0. Si je reviens dessus, c’est qu’à la fin de l’année 2009, j’ai trouvé sur le web un guide Cisco intitulé Creating a collaborative enterprise. Il m’a donc semblé important de revenir sur les principaux points développés dans ce guide. Rappelons tout de même que Cisco considère que le ROI de son investissement dans des solutions collaboratives est de 900% et que le collaboratif a conduit Cisco en 2008 à économiser 691 millions $ et accroître sa productivité de 4,9%.

Dans son introduction Cisco explique, comme je l’écris souvent sur ce blog (ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à le penser), qu’

investir dans les technologies peut aider les organisations à changer leur manière de faire des affaires, mais cela ne permet pas de changer les habitudes. Il faut faire preuve de leadership couplé à une évolution du modèle de management, afin que l’organisation tire le meilleur parti de ces technologies.

Il est intéressant de noter que Cisco conçoit cette évolution avec ses collaborateurs, mais aussi avec ses partenaires (ce qui est beaucoup plus rare, notamment en France).

Cisco constate par ailleurs qu’il est difficile de faire l’impasse sur ces technologies web 2.0, car la génération Y, notamment, amène ces médias sociaux au sein de l’entreprise, qu’on le veuille ou non. Ne pas en tenir compte et ne pas mettre en place une stratégie visant à les intégrer, fera au mieux manquer des opportunités de bénéfices aux entreprises, au pire pourra aussi conduire à de plus grandes pertes.

Mais au-delà de la question interne à l’entreprise, cette dernière perdra en compétitivité face à ces concurrentes qui auront fait le choix du collaboratif, car elles seront plus rapides et prendront de meilleurs décisions.

Le travail collaboratif chez Cisco repose sur 3 piliers :

  • Humain: c’est avant tout culturel le collaboratif, il faut donc faire preuve de leadership, modifier le management, évaluer la performance, inciter et récompenser, le top management doit faire preuve d’exemplarité du top et l’entreprise doit faire évoluer le recrutement
  • Processus : cela comprend la gouvernance, le développement des compétences, le financement du projet, la logistiques à mettre en place et la coordination des différents cycles (stratégiques/management/business)
  • Technologique (je ne détaille pas, ils ont tout chez Cisco ce que vous pouvez trouver sur le web)

Comme tout changement culturel, le collaboratif prend du temps, nécessite de l’engagement et doit reposer sur une vision et une stratégie :

  • Une vision sur 3 à 5 ans qui montre où vous voulez aller
  • De quoi vous avez besoin pour y parvenir
  • Quel rôle pour le collaboratif dans l’amélioration de la performance
  • Comment séquencer la mise en place du collaboratif

Pour répondre à ces problématiques, Cisco se concentre sur 3 zones d’impacts : l’expertise, la gestion de l’information et les interactions. Sur les deux premiers points les technologies collaboratives peuvent apporter des solutions. Concernant le troisième, il faut là encore déterminer 4 dimensions où les interactions sont les plus importantes pour l’entreprise:

  • Atteindre les ressources internes et externes nécessaire à l’amélioration de la performance de l’entreprise
  • Permettre la diffusion la plus efficace d’idées qui permettront de prendre les meilleures décisions et actions en découlant
  • Etre ouvert pour permettre à chacun (individu/collectif) de contribuer à l’effort de l’entreprise
  • Accroître la vitesse de réaction au changement et modifier les processus qui le permettent

Le but de ces quatre dimensions est d’atteindre et maîtriser le savoir informel présent dans l’entreprise.

Nous verrons dans le prochain billet les 3 étapes traversées par Cisco pour mettre en place du travail collaboratif.

  • http://www.businessquests.com alex

    Cisco est effectivement un super cas de société qui adopte le meilleur que la technologie puisse offrir pour arriver à avoir une gestion moderne, fluide, rapide… Ceci étant, les choses ne sont pas aussi simples que l’illustration ne pourrait le laisser suggérer. Aujourd’hui ce n’est pas que tu travail collaboratif qui se fait et il rest eencore beaucoup de « command and control » chez Cisco. C’est la combinaison des deux qui est puissante.

  • Pingback: Tweets that mention Blog d'Anthony Poncier » Blog Archive » Entreprise 2.0 : le travail collaboratif chez Cisco (1/3) -- Topsy.com

  • Pingback: uberVU - social comments

  • http://tete2com.com/marc-bramoulle/ Marc Bramoullé

    Très bon article. On a hâte de lire la suite. C’est vrai que Cisco fait rêver et symbolise parfaitement L’Entreprise 2.0 de demain. Tout semble avoir été bien pensé en amont . Cependant, il faut garder à l’esprit que Cisco reste le leader mondial des technologies réseaux. Par définition, une entreprise composée majoritairement d’ingénieurs informaticiens aura plus de facilité à déployer ces concepts. On le voit avec le succès de Dassault System et de son réseau social interne.

    Dans la plupart des sociétés du CAC 40 ou SBF 120, les freins culturels et managériaux restent importants, ce qui rend plus difficile la mise en place du mode « share and converse ». Tout ça pour dire qu’il va falloir beaucoup de patience, d’abnégation et de pédagogie pour réduire petit à petit la fracture numérique qui existe entre la sphère privée et celle professionnelle.

  • Pingback: Revue de Blogs – Semaine 02/2010 « Digital Reputation Blog

  • http://poncier.org/blog Anthony Poncier

    @Marc Bramoullé
    Je ne suis pas sûr du tout que les ingénieurs soient plus tournés vers le collaboratif que d’autres collaborateurs d’autres secteurs. Qu’ils soient moins tech-adverse, sans doute, mais dans le cas de l’entreprise 2.0, les outils ne sont pas le plus important et la question culturelle est la même partout.

  • Isabelle D

    Une série d’articles très intéressants, merci !

  • Pingback: Entreprise 2.0 et output management ? | InfGov's Blog par Claude Super

  • Pingback: Blog d'Anthony Poncier » Blog Archive » Entreprise 2.0 : le travail collaboratif chez Cisco (1/3) | Driving change - Conduite du changement | Scoop.it

  • Pingback: Entreprise 2.0 : le travail collaboratif chez C...