A lire : le nouveau management de l’information

FYP__deschampsIl est des livres qu’on compte acheter, parce qu’on sait qu’ils vont être bons et avoir une grande valeur ajoutée sur le thème du collaboratif ou plus largement du 2.0. Ce livre de Christophe Deschamps en fait partie. Ce n’était pas bien difficile à deviner, je sais que Christophe travaille à ce projet depuis longtemps et quand on lit sur son blog la qualité de ses écrits sur ce thème, on n’est pas vraiment surpris du résultat.

En effet, ce livre a de véritable qualités pédagogiques, car il remet dans leur contexte et dans leur historicité les différents thèmes et concepts qu’il aborde. Et puis le petit ajout internet, avec des fiches pédagogiques orientées management à télécharger, ça fait toujours plaisir.

Je ne vais pas revenir ici sur l’intégralité de l’ouvrage (importance des générations, présentation d’outils web 2.0, gestion des connaissances dans l’entreprise…), mais si on devait y voir un trajet linéaire (comme c’est le cas dans un livre contrairement aux cartes mentales), Christophe Deschamps s’intéresse aux travailleurs du savoir et nous présente les évolutions du management de l’information. Il part de la mise en place du KM dans les entreprises, jusqu’à aujourd’hui l’entreprise 2.0. Cette perspective historique permet de comprendre un certain nombre de choses et notamment les avantages et les freins que va rencontrer l’entreprise 2.0 dans son acceptation à travers l’évolution du management de l’information.

Ainsi, dans un tableau montrant la collaboration « dans le passé » et « dans l’avenir », il met en parallèle ces évolutions. Par exemple, cela permet de voir facilement les gains entre un simple annuaire d’entreprise (qui me donne des informations de contact) et un réseau social qui me permet de voir ce que je fais et avec qui : le côté dynamique faisant toute la différence.

De même, il montre comment il est important de montrer l’évolution du collaboratif ne vient pas s’ajouter au travail existant (comme cela a pu être le cas), mais cela revient tout simplement à travailler différemment.

Personnellement, j’aime bien les citations, ça permet souvent d’illustrer un propos de manière assez simple, voire de passer pour cultivé à peu de frais ;-) L’auteur parsème son ouvrage de citation dans des champs différents. Ainsi croise-t-on Paul Bocuse :

Les deux secrets d’un succès : la qualité et la créativité

Jorge Luis Borges

Expliquer un fait, c’est l’unir à un autre

Ou plus exotique un proverbe bantou

Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous / autrement dit Umuntu ngumuntu ngabantu

Que les fans de management se rassurent, Peter Drucker et Jack Welch ne sont pas oubliés, mais aussi tout un tas d’autres personnages comme Tocqueville, Saint-Exupéry, Einstein…

Pour finir plus sérieusement, je voudrais conclure sur un concept développé par Christophe et qui me semble très intéressant : TIICC

  • Temps : savoir gérer son temps pour atteindre ses objectifs
  • Identité numérique : publication, partage, participation, achat, réputation, rencontre…
  • Informations  : idées, tâches, contacts, données numériques…
  • Capital social : stratégie de réseau (ce qui importe n’est pas ce que vous connaissez, mais qui vous connaissez)
  • Compétences : gérer ses compétences, pour gérer son employabilité

Si ce n’étais pas assez clair, ce livre m’a beaucoup plu et je vous conseille de le lire si le sujet du management de l’information vous intéresse.