La promesse de l’entreprise sociale : un nouveau mode de vie ?

Aujourd’hui, comme tous les vendredi, toujours dans le cadre de nos petits détours par le monde anglo-saxon. L’auteur Rachel Happe est quelqu’un pour qui j’ai beaucoup d’estime, c’est la fondatrice du community roundtable dont je vous parle quand ils sortent leur rapport annuel sur le community management, document de référence sur ce thème. Là il s’agit d’un article du blog de Rachel, qui comme souvent est très pertinent dans son approche. Il me renvoi à une discussion avec Susan Scrupski, autour d’un verre quand Susan est venue sur Paris, sur le fait que l’entreprise 2.0 était faite pour rendre les gens heureux et les entreprises meilleures. Voyons en quoi.

Lire la suite