Management 2.0 : Les employés d’abord

Dans le billet de la semaine dernière, une des slides montrait que vos collaborateurs étaient au centre des process de votre entreprise, notamment dans le cadre d’une démarche collaborative.

Le livre de Vineet Nayar CEO de HCLT, les employés d’abord, les clients ensuite, revient sur cette idée, à travers la transformation de son entreprise. Il démontre concrètement comment cela a fonctionné pour lui permettre de transformer son entreprise et devenir une des leaders de son marché.

Les derniers livres dont je vous ai parlé sur ce blog étaient plutôt des boites à outils (tendance française actuelle), là on revient à du storytelling pur et dur, avec tous ses codes, comme l’explication des décisions à travers un parcours de vie et des expériences intimes en dehors du monde de l’entreprise (course automobile, ferme avicole…). Vineet nous raconte une histoire, un succès. Ca change et c’est aussi bien agréable à lire. Peut-être que ce stylese prête mieux aux questions de management….

Continuer la lecture

Les valeurs de l’entreprise sont-elles compatibles avec le management 2.0 ?

La semaine dernière j’étais invité au lancement du livre de Jean-François Claude et Thierry Wellhoff sur L’entreprise en 80 valeurs (merci à Léa et Laetitia pour l’accueil). Il ne s’agit pas ici de passer au crible les 80 valeurs décrites dans le livre (qui ont donner lieu à un classement français et international), mais de revenir sur la vision de l’entreprise autour de celles qui peuvent être centrales dans un projet 2.0 au sein d’une entreprise (là encore il y a eu un choix à faire, ne pouvant faire une liste à la Prévert). Mon choix s’est donc porté sur seulement 4 valeurs :

  • La confiance
  • L’implication
  • L’initiative
  • Le partage

Voyons ce que cela donne.

Continuer la lecture

Management 2.0 : La confiance base du collaboratif

Dans les relations humaines la question de la confiance est primordiale quel que soit le type d’échange : commercial, conversation, prêt… Le collaboratif reposant sur cette idée d’échange il est logique que la confiance soit au coeur du collaboratif. D’ailleurs l’ouvrage de Martin Roulleaux Dugage Orgnisation 2.0 s’appelait à l’origine, avant que l’éditeur ne passe pas là, le prix de la confiance. Difficilement processable, systématisable ou même mesurable, cette notion est souvent dépréciée. Pourtant comme le souligne le directeur marketing de d’American Express

On a tendance à surestimer ce qu’on peut mesurer et sous-évaluer ce qui ne peut pas l’être

Sans compter que ces dernières années la confiance dans les entreprises (en interne comme en externe, s’est largement dégradée). Nous allons voir dans cet article ce qu’apporte cette valeur qu’est la confiance au sein d’une stratégie de collaboration sociale en interne et en externe.

Continuer la lecture